Comment devenir architecte ?

0

Un architecte a pour mission la conceptualisation, la conception ainsi que la coordination de la réalisation d’un ouvrage : immeuble, bâtiment public, maison individuelle… Il intervient dans l’étude du projet jusqu’à la réception des travaux, en passant par la validation du projet et la conduite des travaux. Ce professionnel du bâtiment peut également être sollicité lors d’un projet de réhabilitation, ou encore dans le cadre d’un aménagement d’espaces paysagers. Dans tous les cas, il est à la fois créatif, force de proposition, à l’écoute des souhaits des maîtres d’ouvrage et en symbiose avec toutes les normes liées à la construction. Voici comment entreprendre pour devenir architecte.

Devenir architecte : suivre la bonne formation

C’est bien entendu une évidence : pour devenir un architecte ou encore pour être économiste de la construction, qui sont deux métiers règlementés, il est obligatoire de disposer d’un diplôme d’État. On peut alors s’inscrire à une formation dispensée au sein de l’une des 20 écoles nationales supérieures d’architecture établies en France. Elles qui ne sont accessibles qu’aux bacheliers (filière S notamment). Il est aussi possible de miser sur la formation alternative proposée par l’ESA (École Supérieure d’Architecte de Paris) et l’INSA (Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg). Dans tous les cas, on devra passer au moins 6 années d’études avant de pouvoir faire ses premiers pas dans l’univers de l’architecture.

Il convient d’abord de suivre une formation de 5 années à l’issue de laquelle on obtient le DEA (Diplôme d’État d’Architecture), le diplôme de l’ESA ou le diplôme de l’INSA. Les études jalonnant le cursus se veulent particulièrement difficiles et requièrent un investissement conséquent, ce qui signifie que le métier d’architecte ne se destine pas à n’importe qui.

Une année supplémentaire est également exigée pour décrocher le l’HMONP (Habilitation à la Maîtrise d’Œuvre en son Nom Propre). Cette dernière permet à ses titulaires de se lancer dans de projets de construction au-delà de 150 m² en leur nom propre. Ils se verront de surcroît inscrits à l’Ordre des architectes et conférer le titre d’architecte. Après avoir obtenu l’HMONP, on peut faire le choix d’ajouter une année de plus à son cursus. À la clé, on bénéficie du DSA (Diplôme de Spécialisation et d’Approfondissement) en patrimoine, en risques majeurs, en maîtrise d’ouvrage ou en projet urbain, ou du DPEA (Diplôme Propre aux Écoles d’Architecture).

formation architecte

Les qualités requises pour devenir un architecte de renom

Devenir un excellent architecte n’est pas qu’une question d’études théoriques ainsi que de stages. L’atteinte d’un tel objectif nécessite en plus une multitude de qualités. Le métier d’architecte requiert d’abord un profil aussi polyvalent que complet. Il maîtrise sur le bout des doigts l’art du dessin (tant technique qu’artistique), de même que les logiciels de conception assistée par ordinateur (DAO et CAO). Un excellent architecte a également une connaissance approfondie en histoire de l’architecture, en style architectural caractérisant la région dans lequel il est amené à travailler, mais également en droit de l’immobilier.

La rigueur, la logique, la créativité, la persévérance, la capacité à prendre les meilleures décisions sont de mises pour devenir un architecte digne de ce nom. À tout cela s’ajoute la réactivité pour faire face à toute éventualité sur le chantier et donc pour trouver des solutions. Un architecte doit enfin avoir la capacité à travailler en équipe, à collaborer et à diriger un certain nombre d’intervenants. En possédant toutes ces qualités, il ne peut que de devenir excellent. Il faut pour cela qu’il passe avant tout par une formation à ce métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.