Créer sa société en Roumanie : les avantages d’une assistance professionnelle

1

Régulièrement, des entrepreneurs français et belges choisissent de s’établir dans d’autres pays européens. La démarche est stratégique, car ces entreprises envisagent leur développement par rapport aux avantages dont elles peuvent profiter. S’installer en Roumanie est une option que beaucoup retiennent. Alors, pourquoi et comment installer son entreprise en Roumanie ?

La Roumanie, un marché prometteur pour les entrepreneurs

En quelques décennies, la Roumanie a enregistré un parcours notable, ayant éveillé l’intérêt des entrepreneures. Le pays est parvenu à se reconstruire et à établir une économie de marché à fort potentiel. Bien qu’elle ait dû faire face à des situations peu évidentes, la Roumanie a su garder le cap.

De cette détermination est né un système financier performant. Le pays est parvenu à mettre en place une régulation moderne de ce système. Désormais compatibles avec les pratiques entrepreneuriales occidentales, ses marchés attirent les groupes intéressés par la création d’une société en Roumanie. La dynamique accélérée qui s’y confirme depuis quelques années attire particulièrement les Belges et les Français.

Comprenant le potentiel des opportunités d’affaires qui y restent inexploitées, les entrepreneurs n’hésitent pas à investir sur différents marchés. Les entreprises françaises font d’ailleurs partie des premières à avoir flairé la bonne affaire. Beaucoup profitent du dynamisme local pour s’imposer dans leur domaine. Les Belges ont également adhéré au mouvement, choisissant de se positionner dans un pays où l’économie a encore beaucoup à offrir.

Le fort potentiel local est propre à l’Europe de l’Est. En dehors d’un PIB en constante augmentation, la Roumanie offre aussi des avantages fiscaux non négligeables. À ce jour, l’imposition sur les sociétés ne dépasse pas les 16%. Quant à l’impôt sur le revenu, il est établi à 10%. Plus encore : les entreprises y profitent d’un panel de ressources qui n’attendent que d’être exploitées. Le pays séduit également par sa proximité géographique avec la France et la Belgique. S’y installer devient une option tout indiquée pour toute entreprise désireuse de briller sur le territoire européen.

Pourquoi délocaliser en Roumanie ?

Les raisons qui attirent les professionnels sont nombreuses. Pour les Français et les Belges, c’est notamment la faible taxation sur le chiffre d’affaires qui est l’argument décisif. Considérée comme un paradis fiscal, la Roumanie permet aussi de réduire considérablement les coûts de fonctionnement d’une entreprise. Avec une moyenne salariale 5 fois moins importante qu’en France, le pays permet aux petites entreprises de développer efficacement leurs activités à moindre coût.

Pour les entrepreneurs, la création d’une société en Roumanie ne nécessite aucune résidence fiscale spécifique. Vous pouvez aussi bien opter pour la location ou l’acquisition d’un local, que pour une domiciliation virtuelle auprès d’un avocat spécialisé. Cette dernière alternative peut être intéressante pour les TPE et PME, car la location d’un siège virtuel est bien moins onéreuse qu’une domiciliation plus classique.

Suivant les départements dans lesquels vous vous établissez, ce prix ira de 600 à environ 1000€ par an. Un des avantages de la délocalisation repose sur la capacité de production du pays. En Roumanie, vous pouvez assurer toutes formes de productions, mener une activité industrielle, ou proposer des services informatiques avec une qualité aux normes européennes. Vous établir dans ce pays vous permet aussi de continuer votre activité dans votre pays d’origine.

Contrairement à des territoires où les réglementations seraient plus restrictives, la Roumanie vous permet d’exercer en toute légalité, tout en maîtrisant vos charges. La création d’une entreprise dans ce pays peut concerner n’importe quel domaine d’activité. Des prestataires de services aux spécialistes du transport, en passant par les centres d’assistance… la Roumanie possède un large choix de secteurs sur lesquels vous positionner.

Une assistance professionnelle pour la création de votre entreprise

La Roumanie possède des spécificités juridiques que seuls les professionnels du droit connaissent parfaitement. Demander assistance à un expert vous permet d’accélérer le processus. Lors de la création d’une entreprise, il y a ainsi plusieurs impératifs à respecter. Mal réalisée, la démarche sera vite pénalisante pour la nouvelle entreprise.

L’aide d’un cabinet-conseil connaissant les particularités du système local vous permettra de disposer de votre statut et de votre droit d’exercer dans les meilleurs délais. Le professionnel peut assister tout citoyen européen dans sa démarche de création. Les Français et les Belges peuvent ainsi profiter d’un service complet, allant de la constitution de l’entreprise au calcul de sa TVA. La maîtrise des formalités lui permet de vous obtenir les autorisations et autres licences en peu de temps.

Ses conseils vous seront utiles tout au long du processus. Le service d’ouverture d’une société est rapide : il suffit généralement de 4h de présence à Bucarest pour confirmer la démarche. Cette aide peut aussi être réquisitionnée tout au long de la vie de votre entreprise. Expert dans le domaine juridique et fiscal, il est en mesure de vous fournir une aide efficace pour compléter des services annexes. Un cabinet de conseil peut ainsi participer à la recherche de fournisseurs, ou au tri des candidatures durant les recrutements. Il peut vous suggérer les solutions les plus adaptées à votre situation, notamment par rapport aux formalités liées à votre siège social avec adresse postale. Votre société établie en Roumanie bénéficie d’un compte bancaire en euros. Un choix pratique, car il vous est plus simple d’en effectuer la gestion.

Types d’entreprises et procédure de création en Roumanie

À la création de votre entreprise, vous pouvez ainsi opter pour la SRL, une société par actions, une ONG ou tout autre statut pouvant correspondre à votre activité. La SRL équivaut à la SARL française, ainsi qu’à la SPRL en Belgique. Faire appel à un cabinet d’aide-conseil vous permet de concrétiser rapidement l’ouverture de votre boîte.

En plus d’une assistance de base et de la TVA intracommunautaire, le professionnel vous offrira des conseils pratiques par rapport à votre comptabilité et vos impératifs fiscaux. Il peut également vous proposer de vous accompagner lors de vos visites chez un avocat, et vous expliquer les différents aspects juridiques de votre démarche. Il en va de même pour la visite du notaire, et pour l’ouverture du compte bancaire attestant de votre capital social. Pour faciliter le processus, il pourra aussi se charger de la création de certains documents dont vous aurez obligatoirement besoin au cours de votre activité.

1 commentaire
  1. huot dit

    Belle présentation assez idyllique, mais notre cabinet présent en Roumanie depuis près de 25 ans tient a préciser que nous commençons à fermer ou vendre autant de filiales de groupes étrangers que nous en ouvrons. La non existence du marché” intérieur est un problème marquant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.