Agent de sécurité : les différentes formations

0

Très présents dans notre quotidien, les agents de prévention assurent la sécurité au niveau des aéroports, des centres de loisirs, des centres commerciaux, etc. Ils veillent également au bon déroulement des concerts, des fêtes et des festivals. C’est un métier qui séduit de plus en plus de jeunes. Seulement, pour devenir un agent de sécurité, il s’avère indispensable de suivre des formations en vue d’obtenir des certificats de qualification.

Les formations indispensables pour devenir agent de sécurité

Quelques conditions de base s’imposent à ceux qui aspirent au métier d’agent de sécurité. Il faut déjà qu’ils soient majeurs, disposer d’un casier judiciaire vierge ainsi que d’une carte professionnelle octroyée par la Préfecture. Pour évoluer en tant que professionnel dans ce métier, il vous incombe de suivre une formation validée par un CQP d’agent de sécurité qui est désormais dénommé TFP APS (Titre à finalité professionnelle d’Agent de prévention et de sécurité). Les formations TFP APS sont dispensées par des organismes spécialisés comme Revolys qui propose des cours du jour, du soir ou en e-learning.

Pour rappel, le CQP ou Certificat de Qualification Professionnelle atteste la bonne maîtrise des compétences relatives au métier. Le nouveau TFP APS présente plusieurs avantages puisque l’apprenant a la possibilité de suivre une formation avec un rythme en alternance. Autrement, le nombre d’heures, l’examen et la validité du diplôme ne changent pas. Ce changement de nom repose essentiellement sur le besoin des futurs agents qui souhaitent suivre la formation en alternance.

Le déroulement de la formation TFP APS

Pour pouvoir suivre une formation TFP APS, vous devez obtenir l’autorisation délivrée par la CNAPS. Bien évidemment, certaines aptitudes basiques sont requises : savoir lire, écrire et faire des calculs simples. Le casier judiciaire vierge sera également joint au dossier d’inscription. En pratique, une formation TFP APS se compose de 4 UV ou modules rassemblés dans un socle de base en tronc commun :

  • UV1 : module de secourisme,
  • UV2 : module environnement juridique,
  • UV3 : module de gestion des conflits,
  • UV4 : module stratégique.

Pour ceux qui souhaitent approfondir leurs compétences, il existe des modules spécifiques :

  • UV5 : module prévention des risques incendies,
  • UV6 : module modalité d’appréhension au cours de l’exercice du métier,
  • UV7 : module de sensibilisation aux actes terroristes,
  • UV8 : module professionnel…

L’examen se déroule au terme des 175 heures de formation. Les apprenants doivent réussir l’épreuve théorique et l’épreuve pratique. Notez que les notes doivent être supérieures à 12/20 pour se voir délivrer le diplôme.

Le renouvellement de la carte professionnelle

Tout APS en exercice doit suivre un stage MAC APS de 3 jours tous les 5 ans, le but étant de renouveler la carte professionnelle. Cela nécessite d’intégrer la formation MAC APS dès l’expiration de la carte professionnelle. Très concrètement, le stage MAC APS repose sur le maintien et l’actualisation des compétences des agents de sécurité. L’attestation de suivi de stade sont en effet requis lors de la demande de renouvellement de la carte professionnelle.

Les méthodes pédagogiques incluent les apports théoriques et pratiques. S’ensuivent les mises en situation professionnelle. Le stage sera notamment axé sur les gestes élémentaires de premiers secours, sur le cadre juridique d’intervention, sur les compétences opérationnelles générales ainsi que sur les compétences opérationnelles spécifiques.

Les perspectives d’évolution en tant qu’agent de sécurité

Le métier d’agent de sécurité offre plusieurs perspectives d’évolution. En tant que professionnel, il sera amené à assurer la sureté aéroportuaire. De nombreux agents de sécurité se spécialisent dans la protection des biens, dans la sécurité mobile, dans la sécurité intérieure ou dans le service de sécurité incendie. Bien évidemment, ces spécialisations requièrent le suivi d’une formation dédiée. Les stages sont aussi indispensables dans certains cas.

Un agent de sécurité peut également aspirer au métier de maître-chien ou d’agent cynophile. Autrement, il peut poursuivre sa carrière en tant qu’agent de sécurité incendie. Cela implique une spécialisation dans les systèmes d’alarmes incendie, dans les mesures d’évacuation et de secours. Un agent de sécurité peut également devenir opérateur en télésurveillance. Sa tâche consistera à gérer les alarmes et à réaliser de la surveillance à distance.

Comme il s’agit d’un métier à plusieurs possibilités d’évolution, l’agent de sécurité sera notamment amené à transporter des fonds ou à assurer la fonction de garde du corps. Il peut ainsi évoluer en tant que chef de poste ou encore de chef de site. Le rondier figure parmi les déclinaisons du métier d’agent de sécurité. Ce professionnel se charge de détecter les problèmes éventuels sur les sites industriels. Ses missions consistent à surveiller les endroits stratégiques afin de pallier aux risques de vol, d’incendie, de sabotage. Il a aussi pour tâche de surveiller le bon fonctionnement des nombreuses machines qui composent le site industriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.