Conseils pour l’embauche de votre premier employé

0 13

Une fois que vous avez passé diverses étapes comme la façon de démarrer une entreprise, que vous avez élaboré votre plan d’affaires et que vous appréciez la vie d’entrepreneur, vous pouvez commencer à réfléchir aux meilleures façons de faire croître votre entreprise. Que vous travailliez à domicile ou à partir d’un autre endroit, une façon d’en faire plus dans votre entreprise est d’embaucher des personnes supplémentaires pour vous aider.

Pour embaucher un premier employé, il ne suffit pas de trouver la bonne personne pour le poste, il faut aussi comprendre la paie, les exigences juridiques et fiscales. Voici quelques conseils pour vous aider à démarrer.

Les implications d’une embauche

Il faut bien comprendre qu’une main d’œuvre supplémentaire implique toute une série d’obligations légales, de responsabilités, de dépenses et, bien sûr, de paperasserie. Selon une estimation, le coût moyen du recrutement, de l’embauche et de la formation d’un nouvel employé s’élève à près de 5 000 €.

Au-delà des tracasseries administratives, l’inadéquation de l’embauche peut entraîner un taux de roulement élevé, de l’absentéisme, des coûts de soins de santé plus élevés, de la violence au travail et des vols, toute une série de coûts substantiels pour les résultats nets et la réputation de l’organisation.

Les étapes de l’embauche

Déterminez les compétences recherchées

Si vous avez besoin d’aide pour une seule tâche précise, comme la tenue de livres ou un comptable pour vous aider à comprendre les taux d’imposition, vous n’aurez peut-être qu’à payer pour les conseils d’un consultant externe. Si vous avez besoin de quelqu’un pour vous aider dans la gestion quotidienne de votre entreprise et pour vous occuper de vos clients, vous avez peut-être besoin d’un employé.

Jetez un coup d’œil à ce que vous avez besoin d’aide dans votre entreprise. Rédigez une liste des tâches que vous aimeriez que quelqu’un fasse et le genre de compétences et d’expérience dont il pourrait avoir besoin pour bien le faire. Vous pouvez utiliser cette liste ultérieurement pour créer l’offre d’emploi et la description de poste.

Tenir compte des coûts liés à l’emploi d’une personne

Le salaire de votre employé éventuel est un facteur important, mais vous devrez peut-être aussi en tenir compte :

  • Que vous ayez besoin d’une personne à temps plein, à temps partiel, occasionnelle ou autre, et les droits pour chaque type d’emploi.
  • Cotisations et charges sociales et autres exigences légales
  • Coûts de recrutement tels que l’affichage du poste ou le recours à une société de recrutement.
  • Cours ou matériel de formation
  • Absetéisme
  • Assurance supplémentaire éventuelle
  • Uniformes, technologie (comme un téléphone mobile ou un ordinateur portable) ou autre équipement

Vous devriez également tenir compte du type de coûts qui ne sont pas liés à l’argent – comme le coût de votre temps pendant le recrutement, la formation et la gestion continue du nouveau rôle.

Ces coûts peuvent s’additionner, mais il est également important de comparer les avantages d’une aide supplémentaire. Avec un employé à bord, vous pourriez avoir une plus grande capacité à suivre les clients potentiels, à élargir votre gamme de produits ou de services ou à trouver des façons encore meilleures et plus efficaces de servir vos clients.

Connaître les obligations d’un employeur

Embaucher quelqu’un dans votre entreprise signifie que vous devenez un employeur, et cela s’accompagne d’un nouvel ensemble de responsabilités en plus de travailler pour vous-même. En tant qu’employeur, vous devez être au courant :

  • lois sur l’égalité des chances
  • conditions de rémunération et d’emploi
  • l’impôt et la pension de retraite
  • la tenue des registres du personnel
  • droits aux congés
  • l’assurance contre les accidents du travail
  • gestion des risques concernant le bien-être au travail

Le processus d’embauche

Pour vous aider à comprendre les ramifications juridiques du processus d’embauche, nous avons décrit les étapes et les précautions à prendre pour vous assurer de prendre des décisions éclairées, tout en respectant les limites légales et éthiques.

Faites les démarches administratives

Un numéro de sécurité sociale

Avant d’embaucher du personnel, vous devez enregistrer votre entreprise auprès de l’administration. Elle exige que chaque entreprise ayant des employés ait un numéro d’identification d’employeur.

Définissez le rôle pour lequel vous embauchez

Si vous ne savez pas ce que vous cherchez, comment savez-vous quand vous le trouvez ? Avant de commencer le processus d’embauche, déterminez le type de soutien dont vous avez besoin. Dressez une liste des tâches les plus importantes pour lesquelles vous avez besoin d’aide. S’agit-il d’une personne pour aider à la gestion des stocks, au marketing par courriel ou à la cuisson du pain ?

Ensuite, réfléchissez aux responsabilités que vous aimeriez que la personne qui occupe ce poste assume à l’avenir. Le montant de la rémunération de votre nouvel employé dépend du type de travail que vous devez faire, de l’ancienneté du poste et de votre budget.

Enfin, réfléchissez au type d’expérience et d’ensemble de compétences qui répondraient le mieux à ce rôle et à la quantité d’expérience nécessaire.

Une fois que vous avez fait ce travail préparatoire, vous êtes prêt à rédiger une description de poste. Une description de poste claire et réfléchie vous aide à embaucher la bonne personne.

Définissez un salaire et choisissez la classification de l’employé

Lorsqu’il s’agit de payer et de classifier un nouvel employé, les lois fournissent des lignes directrices claires en ce qui concerne les deux. Le salaire minimum est le salaire horaire le plus bas que l’on puisse atteindre lorsqu’il s’agit de payer un salaire horaire.

Selon vos besoins en matière d’embauche et vos finances, vous devrez déterminer si votre nouvel employé est à temps partiel ou à temps plein.

Trouvez vos candidats

Demandez à votre entourage s’ils connaissent quelqu’un qui pourrait convenir à ce poste. Les références vous font gagner du temps parce qu’elles sont déjà garanties et peuvent vous éviter d’avoir à trier une montagne de curriculum vitae.

Pour trouver des candidats hautement qualifiés et diversifiés, élargissez vos horizons. Affichez votre description de poste sur des sites comme LinkedIn.

Envisagez le recrutement à l’aveuglette, la dissimulation du nom des candidats – et peut-être même des études – et des années d’expérience pour surmonter les préjugés inconscients et promouvoir une plus grande diversité au travail.

Sélectionnez les candidats

Mener des entretiens

job-interviewDans la mesure du possible, vous devriez demander de l’aide pour interviewer les candidats. Cela vous donnera une évaluation plus équilibrée.

Vous devez réfléchir à ce que tout le monde va vous demander. Vous voudrez passer en revue leurs antécédents professionnels pour vous assurer qu’ils sont qualifiés, mais vous voudrez aussi poser des questions qui vous donneront une idée de la façon dont ils interagiraient avec le reste de votre personnel et vos clients.

Comment abordent-ils la résolution de problèmes ? Quel est un exemple précis de la façon dont ils ont résolu un problème de travail dans le passé ? Sont-ils sous pression ? Si un client est insatisfait ou en colère, comment réagirait-il dans cette situation ?

Vérifiez les antécédents

La recherche consiste généralement à confirmer les demandes d’emploi antérieures et les dossiers criminels, les diplômes, etc. Si vous le pouvez, vous devriez essayer d’obtenir des diplômes originaux. Avec les progrès de la technologie, un diplôme ou un grade fabriqué est aussi simple que de taper sur quelques touches.

Vérifier les références

cvAvant de faire une offre d’emploi officielle, assurez-vous de demander au candidat au moins trois références. Deux des références devraient être professionnelles et une devrait être personnelle pour aider à endosser le caractère du demandeur. Ensuite, décrochez le téléphone et appelez ces références – ne négligez pas cette étape ! Vous seriez surpris de voir ce que les références sont prêtes à vous dire au sujet d’un candidat si vous demandiez seulement.

Dépistage des comportements indésirables

Selon le poste que vous tentez de combler, il existe des options de présélection supplémentaires. Les tests psychologiques, l’analyse de l’écriture manuscrite, les tests de compétences et d’aptitudes et même les tests de détection de mensonges sont des outils d’évaluation supplémentaires que les propriétaires d’entreprise utilisent aujourd’hui pour les aider à sélectionner les meilleurs candidats à un emploi. Un tel profilage vous permet de sélectionner des personnes qui ont les compétences et le tempérament nécessaires pour réussir dans votre entreprise. Pour éviter tout problème juridique, avant d’administrer de tels tests, soyez prêt à faire la preuve de votre lien avec votre emploi, de votre non-discrimination et de votre validité statistique.

Après l’engagement

Souscrivez une assurance contre les accidents du travail

Les exigences des employeurs en matière d’assurance contre les accidents du travail sont claires. Vous devez souscrire une police d’assurance pour les travailleurs qui sont blessés ou tombent malades en raison d’une exposition professionnelle.

Sélectionnez un secrétariat social

Après avoir embauché votre premier employé, vous devez mettre en place un système pour le payer et vous occuper des charges sociales. Vous pouvez effectuer la paie vous-même, par l’entremise d’un comptable ou d’un service de paie.

Beaucoup de gens choisissent un service de paie pour gagner du temps et éviter de faire face à toutes les complications liées à la paie (comme les impôts). Certains services de paie offrent également l’intégration avec votre fournisseur d’assurance et s’occupent de la déclaration des nouveaux employés, ce qui aide à éliminer ces maux de tête.

La rémunération des employés comprend tout, du suivi des heures travaillées au calcul des retenues d’impôt et à l’envoi de chèques. Les charges sociales[ et les déclarations sont des tâches qui doivent habituellement être effectuées chaque mois et chaque trimestre, selon la taille de votre entreprise.

Affichage obligatoire sur le lieu de travail

La loi exige que les employeurs affichent certains avis dans leur lieu de travail pour informer les employés de leurs droits et de vos responsabilités en tant qu’employeur. Il faut par exemple un règlement de travail et les consignes de sécurité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.