L’absence au travail coute cher aux entreprises

0 112

L’absence au travail est un phénomène qui coûte très cher à l’employeur. Prenons par exemple le cas d’un salarié malade, pour plusieurs semaines.

Pour l’employeur, commence un véritable casse-tête puisque dans certains cas, le poste ne peut pas rester vacant une journée entière. Il va falloir rapidement trouver un remplaçant, qui sera donc déplacé d’un service à un autre et qui ne connaîtra pas toutes les ficelles du métier.

Il faudra certainement accompagner cette personne, un autre employer devra donc probablement venir l’aider et le former au départ. Ce dernier ne sera lui aussi plus à son poste, ou ne pourra plus être efficace à 100%… Bref, ça devient rapidement la pagaille.

Quand les absences sont rares, aucun problème. Mais quand ces dernières commencent à devenir répétitives, c’est certainement qu’il y a un problème au sein de l’entreprise. Problème que l’employeur devra rapidement trouver et solutionné.

Quelles sont les raisons de l’absence au travail ?

Voici quelques raisons qui peuvent expliquer une absence au travail trop fréquente :

Une mauvaise atmosphère de travail : Les salariés trouvent l’ambiance trop stressante ou trop studieuse (manque de rigolade, d’échange, de communication…);

Des conditions de travail pénibles : Les salariés ont l’impression de tout donner sans voir leur travail être valorisé (et je ne parle pas que de salaire !!) ou que les efforts ne vont que dans un sens… De nombreuses heures supplémentaires sont faits, mais les rares demandes de congés sont refusées.

Des arrêts de travail inutiles : Le salarié va bien, très bien, mais il avait besoin de prendre quelques jours de vacances…

De vrais arrêts : Maladie, perte d’un proche, accident du travail, la nounou qui annule au dernier moment… L’employeur ne peut rien y faire, sauf si le dernier cas arrive trop souvent.

Quand prévenir l’employeur ?

Il est impératif de prévenir l’employeur au moment où votre médecin a signé un arrêt de travail. Cela va permettre à votre employeur de pouvoir s’organiser. C’est aussi un gage de respect pour vos collègues de travail qui risquent de récupérer une partie de vos tâches.

Annoncer à votre patron un arrêt maladie lorsque ce dernier vous téléphone pour vous demander où vous êtes est une énorme erreur… Surtout si vous avez un arrêt de votre médecin, puisque vous êtes dans vos droits.

Si par contre, vous ne possédez pas d’arrêt maladie, alors vous aurez une absence injustifiée et donc non payée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.