En voyage d’affaires, que choisir le Taxi ou Uber X ?

0

Depuis quelques années, nous assistons à une forte concurrence entre les chauffeurs de taxi et Uber, certains n’hésitant pas à accuser Uber de concurrence déloyale.

Par exemple à Bruxelles comme dans beaucoup d’autres villes, UberPop a été interdit et c’est Uber X qui est présent. Certains usagés préfèrent avoir recours aux taxis, d’autres aux chauffeurs d’Uber X. Tout dépend des attentes de chacun, car ces deux branches présentent des différences et spécificités. Explications.

Taxi et Uber : quelques définitions

Avant de nous intéresser aux principales différences entres les taxis et Uber, voyons rapidement de quels services il est question.

1) Uber X

uber-xUber X est un service proposé par l’entreprise Uber. Il s’agit d’un service de transport de personnes qui utilise une application mobile pour mettre en contact des clients avec des chauffeurs professionnels indépendants qui les conduisent à l’endroit désiré contre rétribution financière.

Uber X a remplacé UberPop, qui permettait à des particuliers d’être les chauffeurs. Dorénavant, seuls des indépendants y sont autorisés. Uber X permet aux clients d’effectuer des trajets à tarifs réduits par apport aux taxis, tout en bénéficiant d’une voiture confortable.

Les chauffeurs Uber doivent avoir un véhicule de 4 portes et 7 ans au plus. Il doit être assuré pour le transport rémunéré de personnes.

Le chauffeur doit avoir une licence LVC auprès de l’administration responsable. En fait les chauffeurs Uber X utilisent le régime général des chauffeurs VTC pour les limousines décrit ci-dessous.

2) Taxi

taxiLe taxi se définit comme un véhicule automobile privé, dont le conducteur est un chauffeur qui propose un service payant. Son rôle est de transporter des passagers et leurs bagages en un lieu précis ou chez eux. C’est ce qui fait la différence avec les transports en commun, qui amènent leurs usagers entre des arrêts déterminés (arrêts de bus, stations de métro et de tramway, gares, etc.). La profession de taxi est notablement réglementée et encadrée.

Les autorisations pour un chauffeur de taxi sont en nombre limité et délivrées par l’administration qui gère la région dans laquelle le taxi exerce. Par exemple :

  • à Paris, en cas de succès à l’examen, le préfet délivre au candidat, dans les 3 mois suivant sa demande, une carte professionnelle qui précise le département dans lequel il peut exercer son activité. (Source)
  • à Bruxelles, c’est la région de Bruxelles Capitale qui délivre l’autorisation d’exercer l’activité de chauffeur de taxi (Source)

3) Chauffeurs VTC (voiture transport avec chauffeur)

Les chauffeurs VTC sont définis comme des exploitants fournissant à leur clientèle une voiture de transport avec chauffeur. Les conditions du transport sont établies à l’avance entre l’exploitant et les clients. Le chauffeurs VTC ne peut pas transporter plus de 9 personnes, et ses tarifs et trajets sont obligatoirement fixés à l’avance.

Nous retrouvons dans cette catégorie les services de navettes depuis un aéroport, les limousines avec chauffeur.

Un examen est requis pour obtenir un permis VTC, sa durée est d’une demi-journée et il inclut des sujets tels que :

  • Les règlementations
  • Les normes de sécurité
  • La compréhension des langues

Sous forme de questions à choix multiples.

Les principales différences entre ces acteurs

Examens et permis

Un chauffeur de taxi doit détenir le permis B et l’examen de passage pour pouvoir exercer. Le chauffeur Uber X doit également avoir le permis B, et pouvoir justifier d’un minimum de 250 heures de formation. Les chauffeurs de taxi, tout comme les chauffeurs VTC, doivent subir un examen médical, et afficher un casier judiciaire vierge de certains types de délits. Ils suivent également une formation tous les cinq ans. Celle-ci est de 16 heures pour les chauffeurs taxi, et de 7 heures ou plus pour les chauffeurs VTC.

Frais

Un chauffeur de taxi, pour pouvoir exercer son métier, doit payer une licence qui peut lui coûter jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros (pouvant parfois atteindre 230 000 € dans certaines villes), alors que pour un chauffeur VTC, il n’existe que des frais d’immatriculation.

Tarifs pour le client

Les tarifs des taxis dépendent du temps du trajet ainsi que de la distance parcourue. Si le client ne choisit pas de prendre un forfait, il n’a alors pas de certitude sur le prix qu’il devra payer en fin de prestation.

En effet, la course de taxi est sujette aux aléas comme les bouchons, les travaux, etc., qui occasionnent du temps supplémentaire, et donc une hausse du tarif. Avec Uber X, le client sait à l’avance combien il devra payer, car les prix sont fixés à la réservation. Ils dépendent également de la durée du trajet et de la distance effectuée.

La réservation

Concernant la réservation, l’application est le seul mode disponible pour réserver avec Uber X. La réservation se fait au moment où vous avez besoin du service et vous êtes géo-localisé via le GPS de votre smartphone.

Avec le service de taxi, vous avez aussi la possibilité de réserver via l’application mais elle n’est pas la seule. Vous pouvez réserver à l’avance, et êtes sûr d’avoir un véhicule qui vous transportera au lieu désiré. Il existe aussi d’autres solutions pour bénéficier de leurs services : à la volée en faisant signe au chauffeur, ou aux endroits prévu pour le stationnement des taxis.

Nombre de places

Un chauffeur de taxi peut utiliser un véhicule possédant jusqu’à huit places. Les VTC, quant à eux, peuvent transporter de 4 à 9 personnes, et sont donc à même de prendre plus de gens.

Leur distinction

L’avantage des taxis est qu’ils sont facilement reconnaissables et visibles de loin grâce à leur plot lumineux « taxi », positionné sur le toit de la voiture. Lorsque celui-ci est rouge, cela signifie que le véhicule est occupé, tandis que si le plot est de couleur verte, il est disponible. La visibilité est un point fort des taxis. À contrario, les Uber ne présentent aucun signe distinctif, et sont par conséquent très difficiles à repérer.

Itinéraires

Les taxis ont la possibilité de gagner du temps pendant les trajets, car ils ont le droit d’utiliser toutes les voies de bus existantes, ainsi que les voies de taxis, pouvant de cette façon dépasser d’éventuels véhicules à l’arrêt qui pourraient faire perdre un temps certain.

En revanche, les Uber n’ont pas de privilèges, et sont soumis aux mêmes règles de conduite que les utilisateurs lambda. Ils peuvent cependant utiliser des GPS leur signalant les bouchons, afin de les éviter et de gagner du temps pour leurs clients.

Choisir le service qui vous correspond le mieux

Il existe quelques différences importantes entre les taxis et les véhicule Uber X. Chacun présente des avantages et des inconvénients, il convient donc de choisir le mode de transport que vous préférez en toute connaissance de cause. Selon vos besoins et les trajets que vous effectuez, choisir l’un plutôt que l’autre peut être plus judicieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.