Le guide pour ouvrir un restaurant

0 372

Le métier de restaurateur est un métier passionnant surtout quand on a la passion pour l’art culinaire. Mais contrairement aux autres professions, il exige un investissement en temps et en argent. En effet, pour devenir restaurateur, il faut déjà avoir son propre restaurant. La création d’un tel établissement commercial relève d’une tâche assez complexe. Il y a toute une démarche à suivre. Ce guide vous aidera à y voir plus clair.

Ouvrir un restaurant, c’est créer une entreprise

Un restaurant est une entreprise. La seule différence, c’est que son propriétaire n’est pas un entrepreneur. C’est un commerçant. Pour pouvoir exercer son métier en toute légalité, il doit réaliser les formalités administratives relatives à la création d’un restaurant.

Tout commence par la rédaction des statuts dont les originaux sont à déposer au Service des Impôts des Entreprises. La prochaine étape est la création d’un compte bancaire à titre professionnel ainsi que le dépôt du capital social. Elle sera suivie par l’établissement des démarches d’enregistrement auprès du greffe du tribunal de commerce, puis la publication d’une annonce légale dans le journal officiel.

Une licence d’exploitation à demander

Lors de l’ouverture d’un restaurant, il faut aussi demander différents types d’autorisations légales. On cite en premier lieu le permis d’exploitation, valable pour une durée de 10 ans. Il est délivré après la formation obligatoire sur les règles d’hygiène durant laquelle, le restaurateur s’informera sur les normes de sécurité à respecter. Celles-ci concernent notamment la propreté de son commerce et les conditions de manipulation des produits alimentaires.

La demande d’une licence est également indispensable. C’est un document qui rend légal l’exercice d’une telle ou telle activité. Pour pouvoir servir des boissons pendant les repas par exemple, on a juste besoin d’une « Licence restaurant ». En revanche, si on prévoit de vendre des boissons en dehors des repas, il faudra demander une licence « débit de boissons à consommer sur place ».

creer un restaurant

Une déclaration d’ouverture du restaurant à effectuer

L’ouverture du restaurant ne peut avoir lieu sans une déclaration auprès de la Mairie ou de la préfecture de Police. Cette procédure doit être accomplie 15 jours avant le grand jour. Concernant sa réalisation, il faut créer un dossier composé de la déclaration, du permis d’exploitation, d’un justificatif d’identité et du formulaire CERFA 11542*04.

Pour information, les restaurants qui prévoient de commercialiser des denrées animales ou d’origine animale doivent accomplir une autre déclaration. Cette fois, il faut s’adresser à la Direction Départementale de la Protection des Populations ou de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations.

Une grande transparence envers consommateurs

Savoir comment ouvrir un restaurant ne suffit pas. Il y a d’autres choses à respecter quand on veut se lancer sur le marché de façon légale. Tout d’abord, il faut afficher les prix des produits mis en vente, en précisant le taux de la TVA en vigueur.

Le décret de 2002 sur les règles d’hygiène oblige également les restaurants à informer les consommateurs sur l’origine des viandes bovines qu’ils servent. Enfin, tout établissement qui commercialise des boissons alcoolisées doit aussi mettre les affiches sur la « protection des mineurs et de répressions de l’ivresse publique ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.