Entrepreneuriat services à la personne, pourquoi devenir franchisé ?

0 370

L’entrepreneuriat a le vent en poupe. Et, entreprendre au sein de la région de son choix n’a jamais été aussi simple. Preuve en est, le salon de l’économie et du business en régions qui s’est tenu en octobre dernier au palais Brongniart, le rendez-vous incontournable. Et parmi les nombreux secteurs, il en est un qui rencontre un franc succès : les services à la personne. C’est d’ailleurs l’un des marchés les plus dynamiques de l’économie française. Aide à domicile, aide-ménagère, garde d’enfants notamment, les services à la personne représentent un secteur qui monte en puissance d’année en année. Dès lors, pourquoi se lancer dans la création d’une entreprise de services à la personne en tant que franchisé ? Éléments de réponse.

La franchise, un atout pour l’entrepreneuriat

Évolution des modes de vie, besoins des particuliers croissants pour concilier vie privée et vie professionnelle, vieillissement de la population en particulier, autant de facteurs qui permettent au secteur des services à la personne de connaître une croissance sans faille. En tant qu’entrepreneur, se lancer dans ce secteur et opter pour la franchise des services à la personne est porteur. Et, avant de connaitre les avantages à se lancer, gros plan sur ce secteur.

Le secteur des services à la personne, kézako ?

Le secteur des services à la personne regroupe l’ensemble des services qui peuvent être proposés aux particuliers afin de faciliter leur quotidien et ce, qu’ils soient dans la vie active, retraités, à mobilité réduite ou encore dépendants. Ensuite, on distingue trois catégories de services à la personne. D’un côté, les « services à la famille » avec notamment le soutien scolaire, la gestion de la sortie des classes, l’assistance informatique/administrative, la garde d’enfants par exemple. De l’autre, les « services dits de la vie quotidienne » avec la préparation des repas, les courses, le jardinage, la balade du chien, le bricolage ou encore les tâches ménagères notamment. Puis, les « services aux personnes âgées, dépendantes et/ou à mobilité réduite » avec en particulier la conduite d’un véhicule personnel, l’aide au lever/coucher ou encore les gestes d’hygiène comme la toilette entre autres.

La franchise, quels bénéfices ?

La franchise est un accord passé entre deux entités : la première étant l’entreprise mère que l’on appelle communément le franchiseur et la seconde étant, l’entreprise que l’on appelle alors le franchisé. Et si, de nombreuses entreprises se lancent dans la franchise chaque année, c’est que ce système est idéal pour créer une entreprise d’aides à la personne plus particulièrement. Et pour cause, cela permet de bénéficier des compétences, du réseau, mais aussi de l’image du franchiseur en limitant les coûts de structure. Mais pas que. En effet, le franchiseur s’il transmet son savoir-faire, accompagne également de manière permanente et régulière son franchisé. L’occasion d’être autonome sans pour autant être isolé, mais aussi de limiter les risques puisque les méthodes de travail sont déjà éprouvées et qu’il suffit de les suivre tout simplement. Bien entendu, s’il est incontournable de signer un contrat et de reverser une rémunération au franchiseur, la réussite est assurée dans la grande majorité des cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.