Devenir actionnaire : comment faire ?

0

Devenir actionnaire d’une entreprise est l’un des moyens pour fructifier son argent. Mais comment le devient-on ? Il faut dire que devenir actionnaire ne nécessite pas beaucoup de démarches. Le plus important, c’est d’avoir un bon capital. Cet article vous renseigne sur le nécessaire pour devenir l’actionnaire d’une entreprise.

Qu’est-ce qu’un actionnaire ?

Un actionnaire est une personne physique ou morale qui investit dans une entreprise dont le capital est divisé en actions. Il s’agit entre autres des entreprises telles que les sociétés en commandite par actions, sociétés européennes, Sociétés Anonymes (SA) et Sociétés par Action Simplifiées (SAS). Son investissement peut être un apport d’argent ou de bien matériel ou parfois immatériel.

Lorsqu’un actionnaire apporte un investissement dans une entreprise, cette dernière lui donne en contrepartie, des actions à la hauteur de son investissement. Alors, l’actionnaire détient des parts de la société dans laquelle il a investi. Et ses actions lui donnent droit à des prérogatives dans l’entreprise.

Quels sont les différents types d’actionnaires ?

On distingue deux grandes typologies d’actionnariat à savoir : l’actionnariat interne et l’actionnariat externe. L’actionnariat interne concerne les individus ayant un lien à la fois personnel et professionnel avec l’entreprise en question. Quant à l’actionnariat externe, il englobe toutes les autres formes de relations avec l’entreprise. Toutefois, les actionnaires sont classés sous 06 grandes catégories à savoir : l’actionnariat familial, l’actionnariat particulier, l’actionnariat industriel, l’actionnariat salarié, l’actionnariat public et l’actionnariat institutionnel.

Comment devenir actionnaire ?

Pour devenir l’actionnaire d’une entreprise, la première des choses est d’avoir les moyens financiers plus ou moins conséquents. Deuxièmement, il faudrait connaître le moment idéal pour acheter des actions. Par ailleurs, l’on peut également devenir actionnaire en héritant des parts d’une société.

Acheter les actions d’une entreprise

Le moyen le plus populaire pour acquérir des actions d’une entreprise est d’acheter des parts de cette dernière. ET bien entendu, cela nécessite un capital consistant. Toutefois, acheter quelques actions d’une entreprise ne permet pas de prendre toutes les décisions de cette dernière. Pour cela, il faudrait avoir 51 % des actions de l’entreprise. Un tel actionnaire avec une si grande part des actions est techniquement le patron de l’entreprise.

Un autre moyen d’avoir une grande part dans une entreprise est de créer son entreprise ; en s’associant avec un ou d’autres investisseurs. Reprendre l’entreprise de quelqu’un d’autre est également un bon moyen d’avoir la majorité des actions d’une société.

Déterminer le bon moment pour investir dans une entreprise

Il est primordial de déterminer le bon moment pour acquérir des actions d’une entreprise. De façon générale, trois moments de la vie d’une entreprise sont propices pour acquérir des actions. Il s’agit du moment de la création de l’entreprise, du moment où elle connaît une augmentation de capital, ou encore du moment où un actionnaire cède ses parts de l’entreprise.

Toutefois, il peut arriver que des entreprises lancent un appel aux investisseurs quand elles rencontrent des difficultés financières. Il s’agit là d’une opportunité pour acquérir des actions d’une société. En outre, il est possible de se rapprocher des entreprises qui ont du potentiel, mais manquent de moyen, et leur proposer de vendre des actions.

Hériter des actions d’un parent ou d’un proche

Un autre moyen de devenir actionnaire d’une entreprise est d’hériter des actions de la part d’un proche qui est un actionnaire de l’entreprise. Soit l’on hérite directement de ses parts dans la société à son décès ou parce qu’il est inapte à participer au développement de l’entreprise ou tout simplement parce qu’il veut prendre sa retraite.

Il s’agit ici d’un cas d’actionnariat familial qui est une forme d’actionnariat dans laquelle les actions de l’entreprise sont transmises de génération en génération. Dans ce cas précis, la majorité des actions de l’entreprise sont détenues par les membres de la famille. Toutefois, hériter des actions ne concerne pas que les actionnaires majoritaires. Un héritier peut obtenir les parts d’un proche actionnaire d’une entreprise.

Pour plus de détails, voir ici comment faire pour devenir actionnaire d’une entreprise.

Quels sont les avantages et inconvénients liés au titre d’actionnaire ?

Être actionnaire offre de nombreux avantages, mais aussi des inconvénients à ne surtout pas négliger.

Avantages liés au titre d’actionnaire

Au regard de l’importance de ses actions dans une entreprise, l’actionnaire peut y acquérir un pouvoir de décision. Il a ainsi un droit de regard sur l’évolution de l’entreprise. Mieux, il bénéficie de nombreux privilèges comme des dividendes sur les bénéfices de l’entreprise.

Ces dividendes sont évidemment, fonction de ses parts dans l’entreprise. Il peut également bénéficier des remises sur les produits ou services de l’entreprise. De même, il peut assister aux assemblées générales et avoir le droit de vote (selon son statut d’actionnaire). En cas de faillite de l’entreprise, il a droit à un boni de liquidation.

Inconvénients liés au titre d’actionnaire

Acheter des actions et devenir actionnaire d’une entreprise comporte également des inconvénients. Il faut dire que c’est une entreprise risquée, car l’on ne peut prédire avec certitude que l’entreprise va se développer. Dans bien des cas, les entreprises peuvent faire faillite. Dans de telles situations, le capital investi serait perdu. D’un autre côté, les entreprises peuvent faire des pertes. Ces pertes sont partagées entre les différents actionnaires de l’entreprise.

En somme, quand on n’est pas un héritier des actions d’une société, pour devenir actionnaire, il faut disposer des moyens financiers et acheter des actions d’une entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.