Auto-entrepreneur : le guide pour gérer sa comptabilité

0 286

Le statut d’auto-entrepreneur séduit, car apparemment garantit de multiples avantages. À part la simplicité des formalités administratives, il y a l’allègement des obligations comptables. Mais comment bien gérer sa comptabilité quand on est auto-entrepreneur ? Charles Passereau, le propriétaire du site Le Guide des experts comptables, vous donne ses conseils.

Ouvrir un compte bancaire à usage professionnel

En général, avoir un compte bancaire dédié spécialement à son activité professionnelle n’est pas une obligation pour un auto-entrepreneur. Il faut dire qu’une micro-entreprise ne dispose pas d’un capital social. Cependant, pour gérer votre comptabilité efficacement , il vaut mieux ouvrir un compte spécial. Vous pouvez ainsi séparer les transactions professionnelles et personnelles.

Le compte à usage professionnel vous permet donc d’encaisser les recettes. Vous l’utilisez aussi pour les prélèvements liés à l’activité professionnelle.  C’est le cas lors du paiement des fournisseurs ou l’achat de matériels de travail. En outre, vous  devez prélever votre rémunération de ce compte dédié. Il suffit de faire un virement vers votre compte personnel ou bien d’utiliser un chèque ou une carte bancaire. Le fait d’avoir ouvert un compte professionnel présente un tout autre avantage. Il facilite, entre autres, l’obtention d’un crédit.

Conserver toutes les pièces justificatives

Votre mission en tant qu’auto-entrepreneur est de vendre ou de fournir une prestation. Vous devez enregistrer en détail les achats et les transactions réalisées au cours de l’exercice comptable. En outre, vous avez pour obligation de bien conserver toutes les pièces justificatives. En général, ces documents sont valables pour une durée de 10 ans suivant la clôture de l’exercice comptable.

Émettre des factures avec des mentions obligatoires

Selon l’entrepreneur Charles Passereau, il est également impératif de délivrer une facture à chacun des clients. La facturation des ventes ou des prestations est à faire dans les règles de l’art. Justement, chaque facture délivrée doit comporter les mentions obligatoires à savoir :

  • Nom et adresse de l’entreprise
  • Numéro Siren
  • Code APE (Activité principale de l’entreprise
  • la mention « TVA non applicable, art.293 B du CGI

Bien réaliser la tenue du livre de recettes et de dépenses

Pour bien gérer sa comptabilité, un auto-entrepreneur doit tenir un livre de recettes. C’est un dossier qui met en évidence le montant et l’origine des recettes encaissées suivant un ordre chronologique. Il faut le remplir au quotidien. Vous devez y mentionner :

  • la liste des ventes réalisées
  •  le mode de paiement adopté (chèque, espèces, prélèvement bancaire…)
  • les  références des factures émises
  • les notes en cas de paiement par chèque

Tenir un livre des dépenses ou registre des achats est aussi obligatoire. Il s’agit d’un enregistrement détaillé des achats liés à l’activité professionnelle. Vous devez aussi préciser dans ce registre le mode de règlement ainsi que les références des pièces justificatives. Il faut souligner que les écritures dans les livres de recettes et de dépenses ne sont pas modifiables.

Sachez que vous pouvez vous procurer des livres comptables papier des livres comptables papier dans le commerce. Télécharger des modèles officiels est une autre alternative. Sinon, vous pouvez utiliser un logiciel comptable adéquat.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.