Systèmes antichute : les solutions pour plus de fluidité de déplacement

0

Les travailleurs en hauteur courent de nombreux risques au quotidien. C’est pourquoi le Code du travail exige le port d’Équipements de Protection Individuelle (EPI) pour ces métiers. Les risques de chute du personnel de chantier sont en effet très élevés. Il est alors obligatoire pour les ouvriers d’être équipés d’un système antichute respectant la norme DIN EN 363. En cas d’accident, ce dispositif est en mesure de stopper rapidement la chute. Ce qui permet de réduire considérablement les blessures graves et de mettre les travailleurs en sécurité lors de l’exécution de leurs tâches, et ainsi de travailler dans des conditions plus sûres. Alors, quels dispositifs utiliser pour assurer la sécurité en hauteur, mais également une fluidité de déplacement ?

Les lignes de vie horizontales

Tout d’abord, il faut savoir que le système antichute est un dispositif qui n’empêche pas à proprement dit l’accident ou la chute libre. Il s’agit plutôt d’une solution qui protège l’utilisateur et limite l’impact sur les structures et au sol. La mise en place de ces mesures a donc pour objectif d’assurer la sécurité des travailleurs en hauteur, et de leur donner la possibilité de travailler dans des conditions plus sûres. Parmi les systèmes les plus prisés pour le personnel de chantier figurent la ligne de vie horizontale.

Cette solution est également appelée « système HLL ». La ligne de vie horizontale est faite pour se protéger contre les chutes sur un lieu de travail. Elle est surtout recommandée pour les zones de travail ne disposant pas de points d’ancrage pour l’arrimage des travailleurs.

Il s’agit donc d’un dispositif utilisé pour attacher un ouvrier à 2 ou à plusieurs points d’ancrage. Il peut être disposé sur différentes zones de travail, comme un toit, un pont, un chemin de roulement de grue, un chantier extérieur et toute autre zone de travail en hauteur susceptible de comporter des risques de chute. Quant à son positionnement, il peut être installé au-dessus de la tête, ou à la base d’une structure, ou encore entre 2 points bien définis. Trouvez facilement votre ligne de vie horizontale en cliquant sur ce lien, afin de protéger au mieux vos employés.

système antichute

La ligne de vie horizontale câble

Il existe deux types de ligne de vie horizontale. Celle avec câble est composée de plusieurs éléments, notamment un câble flexible à attacher aux points d’ancrage. Elle est également dotée d’un système d’ancrage pour la fixation. Pour être plus efficace, ce dispositif doit comporter des poteaux supplémentaires, un support intermédiaire, des points d’ancrage se situant entre les divers points d’extrémité et doit également avoir un support d’angle. Chacun de ces éléments est extrêmement important pour la sécurité du travailleur en hauteur.

Les câbles ont pour rôle de transférer facilement les charges aux points d’ancrage finaux. Grâce à eux, il est facile de maintenir une tension exacte qui permet d’ajuster, de réduire les forces sur les points d’ancrage en cas de chute accidentelle. Les points d’ancrage structurels sont conçus pour fixer tous les supports à des poteaux, souvent attachés à une structure.

Quant à l’installation, les dispositifs doivent être placés au sommet de la structure d’un bâtiment, comme par exemple sur le toit, avec seulement un trou de forage. La plaque de base est fixée à l’aide d’un joint torique, généralement en caoutchouc. Il faut toutefois préciser que selon les normes en vigueur, les ancrages structurels doivent impérativement supporter le double de la charge calculée.

La ligne de vie horizontale sur rail

Vous pouvez également proposer à vos employés une ligne de vie horizontale sur rail pour tous les travaux en hauteur. Ce dispositif est recommandé pour un travail réalisé en suspension à l’aide d’un chariot. Elle se différencie d’une ligne de vie horizontale par sa rigidité. Elle a pour rôle de limiter la distance pour ralentir une chute, mais est également très avantageuse pour sa capacité à bien répartir les efforts sur la structure. Cette ligne est donc très prisée pour sécuriser certains supports, comme un hangar à camions, etc.

Une ligne de vie à rail dispose des mêmes éléments qu’un système à câble, mais à la place du câble, il y a un rail rigide. La ligne de vie sur rail est composée d’un rail de forme pouvant être fabriqué avec différents matériaux. Il peut être en acier inoxydable, en aluminium ou encore en acier galvanisé. Son ancre permet au dispositif d’être relié à une structure à intervalles réguliers. Elle est également dotée d’un coulisseau qui peut être autobloquant pour une ligne verticale.

Cette ligne de vie peut parfaitement s’adapter à n’importe quel type de bâtiment et de structure. Il est possible de l’installer sur tout type de couverture, que ce soit sur un bac sec, un bac étanche, du zinc, du béton, du cuivre, une charpente, du fibrociment ou encore sur une couverture métallique.

Une ligne de vie horizontale est très appréciée, car adaptable à un large panel de configuration, que ce soit à une toiture-terrasse, une toiture inclinée ou industrielle, une zone de production, un hangar ou un portique. Ce dispositif en rail peut même se fixer en suspension et en façade. La rigidité du système permet de réduire considérablement et peut même annuler la flèche de ligne lors d’une chute. Ce qui est idéal pour assurer de manière efficace la sécurité sur des petites hauteurs. Autre avantage et non des moindres, ce système permet à vos travailleurs en hauteur de se déplacer facilement et sans risque.

Pourquoi utiliser une ligne de vie horizontale ?

L’utilisation d’une ligne de vie horizontale apporte à vos employés de nombreux avantages. Elle est très plébiscitée par les professionnels de différents corps de métiers pour sa capacité à sécuriser leur personnel. L’un des grands atouts de l’utilisation d’une ligne de vie est sa faculté à permettre aux travailleurs d’avoir un déplacement fluide et une zone de couverture plus large. Ceci s’explique par la distance couverte du dispositif qui ne se limite pas à un petit espace. Un système HLL a en effet la capacité de couvrir une zone de plus de 200 mètres.

Son utilisation est également très appréciée pour sa faculté à réduire la hauteur surhaussée des aires de travail. Un autre avantage d’une ligne de vie horizontale est également sa légèreté, comparé à d’autres dispositifs de sécurité. Elle est en effet plus légère par rapport à un système en acier inoxydable, grâce matériau utilisé pour sa fabrication. De plus, elle offre une résistance optimale à la corrosion, d’où la longévité exceptionnelle du dispositif.

Les professionnels optent également pour une ligne de vie horizontale pour une protection maximale en hauteur, pour un investissement maîtrisé. Elle nécessite en effet un budget moindre et son installation est très rapide, ne nécessitant ni certification ni expérience. D’autre part, vous pouvez parfaitement personnaliser votre dispositif de sécurité selon vos besoins et en fonction de la spécificité de votre espace de travail.

solutions travailleurs chantier

Quand utiliser une ligne de vie horizontale ?

L’utilisation de ce dispositif de sécurité est fortement conseillée pour les travaux sur les bordures. Elle est d’ailleurs obligatoire pour les travailleurs qui vont réaliser des interventions sur le bord d’une toiture. Cette solution leur permet d’assurer leurs arrières en cas de glissade ou d’un quelconque faux mouvement. Il est également recommandé pour les travaux à réaliser sur une zone de travail assez compliquée. Il peut s’agir d’un endroit en obstruction, d’une zone à pente, etc. La ligne de vie horizontale est également conseillée pour les travaux à réaliser par de nombreux travailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.