Le rôle essentiel de la traduction technique

0

Les logiciels de traduction, y compris les plus sophistiqués, délivrent une traduction dite littérale, et ne prennent que très peu en compte le contexte ; cela explique des résultats parfois pour le moins farfelus… Si une telle traduction peut suffire pour communiquer et se faire comprendre à l’étranger, elle est en revanche insuffisante pour faire connaître votre entreprise dans le monde entier. Pour vous en convaincre, voici les raisons pour lesquelles vous devriez déléguer cette tâche à des professionnels aguerris.

Cibler plus large en intégrant des marchés étrangers

Aujourd’hui, plus que jamais, les échanges entre pays se multiplient et permettent à des millions d’entreprises à travers le monde d’accroître durablement leur activité en s’exportant sur d’autres marchés étrangers. Toutefois pour que cela soit profitable sur le long terme, certaines conditions doivent être réunies, à commencer par la traduction complète de tous les contenus.

En effet lorsqu’une entreprise tente de pénétrer un marché étranger, il faut nécessairement qu’elle en comprenne toutes les particularités, et qu’elle réalise par la même occasion la traduction de ses contenus. Pour un consommateur, rien de plus désagréable qu’un produit ou un service non traduit dans sa langue natale. Il est donc impératif de prendre en compte cette donnée pour toucher vos prospects, et instaurer, de proche en proche, une relation de confiance, saine et durable.

Qui plus est, si certains pays sont proactifs en matière d’échanges internationaux, d’autres comme la France commencent seulement à s’y mettre. En conséquence, les opportunités sont plus grandes : le mieux reste encore d’espionner vos concurrents directs et indirects, et de noter s’ils ont traduit ou non leurs contenus. Si tel n’était pas le cas, alors considérez ce manque comme une chance de faire la différence sur votre marché.

Une entreprise doit nécessairement avoir un axe différenciant, une valeur ajoutée dont vous pourrez vanter les mérites. Attention toutefois, s’exporter nécessite obligatoirement de votre part une étude approfondie des réalités du marché et de son potentiel commercial. Vous devrez pour ce faire étudier sa taille, ses diverses réglementations (produits, douanes, normes…), etc. Peut-être vous apercevrez-vous que le marché chinois est peu enclin à un développement durable de votre activité, mais que le marché singapourien, pour une raison ou une autre, vous est, au contraire, très favorable.

Quel que soit le marché que vous choisirez, n’oubliez pas que vous devez savoir « comment faire traduire vos documents », au risque de rater votre communication. Nous savons pertinemment que de nombreux logiciels de traduction en ligne existent ; pour autant ces derniers sont tous, sans exception, largement insuffisants pour impacter durablement votre cible. Traduire, c’est un vrai métier qui demande des années de formation et d’expérience pour retranscrire fidèlement un propos selon la culture et les usages linguistiques d’un pays. Sans compter que des particularismes régionaux peuvent apparaître… Une mauvaise traduction peut véritablement nuire à votre image, et rendre difficile l’appropriation de votre message par le consommateur.

Les dangers de la traduction littérale

Comme nous l’avons évoqué précédemment, la traduction relève d’un domaine d’activité à part entière. Personne ne peut remplacer l’humain en la matière, même pas les logiciels les plus élaborés du marché. En effet ces derniers traduisent le contenu de manière littérale, c’est-à-dire mot par mot, sans prendre en considération le contexte, et donc le sens des mots vis-à-vis du texte.

En d’autres termes, ces logiciels gèrent très mal la polysémie d’un mot ce qui donne parfois des résultats pour le moins surprenants. Seul l’humain peut saisir un contexte, et orienter sa traduction en conséquence. C’est pourquoi nous vous recommandons de ne pas tomber dans le piège d’une traduction à bas coût faite par un ordinateur. Si vous souhaitez obtenir de bons résultats et favoriser le bouche-à-oreille, mieux vaut dans ce cas précis faire appel à une agence de traduction qui pourra faire intervenir des traducteurs natifs.

Une faute de sens pourrait avoir de fâcheuses conséquences sur votre activité, et donc votre rentabilité. Si vous manquez de moyens pour faire traduire vos contenus, alors attendez d’être en meilleure posture financière pour le faire. Ne tombez pas dans la facilité, car cela n’aurait aucun intérêt sinon à donner une mauvaise image de vous auprès de vos prospects.

Faire transparaître vos valeurs à travers une traduction de qualité

Une traduction qualitative doit retranscrire au plus près le sens du message. Pour ce faire, le traducteur se servira non seulement du contexte, mais aussi de la culture du pays et de ses particularismes locaux le cas échéant. La tâche est ardue d’autant plus que certains mots exprimés dans une langue n’ont pas leurs équivalents en d’autres langues. Prenons le cas du mot allemand « heimat ». En quelque sorte, ce dernier évoque le sentiment de se sentir chez soi (dans son pays natal, dans sa propre maison, etc.). Vous l’aurez compris, ce terme est quelque peu subjectif et dépend donc du contexte. Alors, pour le traduire il faudra user de vocabulaire pour retranscrire fidèlement le sens du mot.

De même pour le mot français « dépaysé », son sens varie beaucoup selon le contexte. Un citadin sera dépaysé devant un paysage maritime exceptionnel, un Péruvien le sera tout autant s’il fait une escale à Paris… Ainsi, ce terme peut tout aussi bien traduire un changement radical, un décalage, un déracinement ou un sentiment positif : un enchantement, un émerveillement… D’où l’intérêt de délimiter le contexte du propos.

Vous l’aurez donc compris, le travail d’un traducteur va bien au-delà d’une simple connaissance de vocabulaire. Ce dernier doit s’imprégner complètement des particularités et des usages linguistiques d’une langue pour délivrer une bonne traduction, pertinente et cohérente. Sans ce travail, vos messages, quels qu’ils soient, n’auront aucun impact sur vos prospects et pire, risquent d’avoir un effet contre-productif en donnant une image “cheap” et négligée de vos services.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.