Elevage des bovins : comment bien les nourrir ?

0 128

Vous vous lancez dans l’élevage des bovins. Sachez que la nutrition de vos bêtes occupe une place très importante pour la réussite de votre activité. Car, mal nourries, vos bêtes auront une santé précaire. La question qui se pose ici est donc de savoir comment bien les nourrir afin de garantir la pérennité de son projet d’élevage.

De la nourriture appropriée et de l’eau

Pour bien nourrir vos bovins, vous devez savoir ce qu’ils doivent bénéficier d’une alimentation adaptée des industriel comme https://www.vitalac.eu. Ne les nourrissez pas n’importe comment. Les animaux, selon leur espèce, ont une nourriture appropriée. Le respect de ce principe garantira toujours la santé animale dans votre enclos ou votre étable. La nourriture des bovins est essentiellement composée d’une quantité journalière de végétaux (les fourrages). Cette ration alimentaire est de plusieurs types : les fourrages verts (de la verdure avec laquelle les bovins se nourrissent directement en pâturage) et les fourrages récoltés et conservés pour la consommation en saison hivernale.

Il faut tenir compte, toutefois, de certaines spécificités qui interviennent suivant l’âge ou le type de production visé pour l’animal. Par exemple, l’alimentation des bœufs de race à viande, une fois sevrés, se fait exclusivement en pâturage, sauf en période d’hiver. Un autre exemple est celui des vaches laitières qui demandent une alimentation abondante et riche en énergie, variant entre fourrages d’herbes et de maïs, de céréales et de végétaux protéinés. Enfin, l’eau c’est la vie. Bien nourrir les bovins revient aussi à leur fournir une quantité importante d’eau potable pour le maintien de leur santé.

Des compléments alimentaires et des choses à éviter

Les fourrages sont prioritaires pour la bonne nutrition des bovins, mais ils ne couvrent certainement pas tous leurs besoins alimentaires et énergétiques. Aussi, il est recommandé de faire intervenir divers compléments alimentaires afin de renforcer leur santé et, par la même occasion, celle de votre entreprise.

Il s’agit notamment des céréales riches en glucides (le blé, l’orge, le maïs) des compléments minéraux et des vitamines que vous pouvez ajouter directement aux fourrages, ainsi que certaines graines des plantes tels que le soja et le colza. Par contre, ne donnez surtout pas de la farine animale à vos bovins comme nourriture ; vous prendrez le risque de les exposés à l’encéphalopathie spongiforme bovine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.