Comment décrocher un crédit sans justificatif ?

0

Obtenir un crédit sans avoir à l’expliquer auprès de votre financeur, c’est là que réside tout l’intérêt d’un crédit sans justificatif. Catégorisé comme étant un prêt à la consommation, cette formule de crédit vous permet de financer un projet ou de l’utiliser à n’importe quelle fin, cela ne regarde que vous. Tout ce qu’il y a à savoir sur le crédit sans justificatif, c’est par ici.

Mais qu’est-ce qu’un crédit sans justificatif ?

Pour faire court, c’est un crédit qui vous est accordé sans que vous n’ayez à expliquer dans quoi vous voulez l’utiliser. En d’autres termes, un crédit sans justificatif ou un prêt personnel c’est selon, est un crédit octroyé sans fournir des pièces qui vont justifier l’utilisation des fonds une fois en votre possession.

C’est donc l’antagoniste parfait du prêt affecté, qui lui est lié à des objectifs définis à l’avance (achats…). À titre d’exemple, un crédit auto est un crédit affecté, car il vous faudra par la suite fournir la facture. Rendez-vous sur www.pret-personnel-sans-justificatif.com pour plus d’informations sur ce genre de prêt personnel sans justificatif. Ce genre de crédit vous permet de faire une demande de prêt allant jusqu’ à la barre des 75 000 euros sur une durée maximale de cinq années.

Quels en sont donc les avantages ?

Si vous voulez financer un projet, c’est la formule de crédit qu’il vous faut. Financer un événement, les études des enfants, réaliser des petits travaux chez soi ou tout simplement pour aider un proche, ce crédit est adapté pour tout cela.

Son atout principal réside dans le fait que votre vie privée ne sera nullement dévoilée. Qui plus est, les étapes sont simplifiées au maximum. Il offre une modularité d’usage plus ouverte comparée à un prêt affecté.

Et les inconvénients, on en parle ?

Malgré ces qualités indéniables, le crédit sans justificatif possède un revers de la médaille peu reluisant : son manque de sécurité. En effet, une fois souscrit, vous êtes dans l’impossibilité d’annuler votre emprunt.

Contrairement donc au crédit affecté qui lui peut être suspendu à tout moment. C’est par exemple le cas lorsque des retards surviennent dans le cadre de travaux. Si à la date mentionnée dans votre dossier de prêt, les travaux ne commencent pas, vous êtes en mesure de suspendre le crédit en accord avec l’organisme financier.

Quelle est la différence entre un crédit sans justificatif et un prêt sans justificatif de revenu ?

C’est un sujet qui prête souvent à confusion. Un crédit sans justificatif vous impose de fournir des pièces justificatives financières (bulletin de paie, relevé de compte…) mais vous autorise à ne pas divulguer l’utilisation finale des fonds obtenus !

Le crédit sans justificatif de revenu est quant à lui un emprunt extrêmement difficile à obtenir. En effet, la première chose que les banques et enseignes de crédit vérifient c’est la solvabilité financière du client potentiel. Donc il est très rare, voire impossible, qu’une banque accepte de vous accorder un prêt sans avoir des garanties derrière.

Comment souscrire à ce type de crédit ?

Pour décrocher ce crédit, il faut que votre dossier de demande soit irréprochable. En effet, la décision de l’organisme financier de vous donner ou non le crédit repose essentiellement sur votre capacité de remboursement et votre sérieux sur le règlement des mensualités.

Pour monter votre dossier, reposez donc sur les points-clés suivants : mettez en avant votre stabilité professionnelle, justifiez l’entrée de revenus réguliers, ayez une bonne capacité d’épargne et bien sûr un historique bancaire vierge.

La durée du crédit sans justificatif peut donc aller de quelques mois à plusieurs années. Mais il est très rare que l’emprunt ne dépasse les 5 ans. Cette échéance est surtout déterminée par le montant des mensualités que le client souhaite payer.

Pour évaluer votre dossier, la banque doit s’assurer de la sécurité de son investissement. Ainsi, justificatifs bancaires et fiscaux sont évalués en premier. Ensuite elle mettra l’accent sur : vos bulletins de salaire des trois derniers mois et vos deux derniers avis d’imposition. Vos relevés de compte et éventuellement votre compte épargne ainsi que vos actifs financiers, bien immobiliers seront évalués par la suite.

Dans ce cas-là, dans quelle situation choisir le crédit sans justificatif ?

Le prêt sans justificatif se prête merveilleusement bien au financement d’un projet personnel. Qu’il s’agisse de financer vos vacances, un mariage, ou bien pour vous constituer une trésorerie afin d’éponger des dettes, c’est la formule idéale.

De la sorte, vous préservez votre vie privée tout en ayant une solution financière avantageuse à portée de main. Une situation personnelle difficile ne nécessite plus d’être divulgué. Veillez tout simplement à respecter vos engagements vis-à-vis de la banque. Suivez scrupuleusement votre échéancier pour le paiement des mensualités.

Par ailleurs, si vous avez déjà une idée précise dans la tête comme l’achat d’un véhicule ou bien le financement de petits travaux, il est recommandé de choisir un prêt affecté. Certes, cette offre est plus rigide sur les conditions d’utilisation, mais vous aurez une meilleure sécurité. En effet des clauses de contrat négociables et suspensives vous laissent une marge de manœuvre en cas d’imprévus.

Un dernier conseil avant de souscrire à un crédit, réfléchissez bien à l’utilité du crédit auquel vous allez souscrire. Surtout, faites attention à votre taux d’endettement qui ne doit pas excéder les 33% de vos revenus totaux. La meilleure chose à faire c’est de passer par un simulateur de crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.