A quoi servent les plaques industrielles ?

0 301

Certaines machines, outils ou véhiculent possèdent des plaques d’identification stipulant de leur authenticité. Généralement, ces matériels doivent répondre à des réglementations françaises ou européennes strictes. Ces plaques industrielles ont été créés pour répondre aux besoins d’identification et se doivent donc d’être durable et lisible dans le temps. Fabriquées dans des matériaux inaltérables (aluminium, inox) et gravées au laser, les plaques industrielles réglementées se doivent d’être lisibles dans toutes les conditions. Les plaques non réglementées peuvent être en plastique ou être réalisées sous forme d’autocollants.

Quelles sont les différentes plaques destinées à l’industrie ?

Il existe de nombreuses plaques industrielles, voici les plus utilisées :

– la plaque constructeur : c’est une plaque qui sert à certifier une machine ou un matériel industriel. Elle légitime l’utilisation de l’outil en y apposant la date de sa mise en conformité et son identification constructeur.

– la signalétique de sécurité : certains environnements dangereux nécessitent une signalisation particulière. Les plaques signalétique de sécurité sont solides et doivent respecter la norme INRS sur les couleurs.

– la plaque d’identification : comme son nom l’indique, elle a été conçue pour identifier et ainsi marquer un appareil ou tout autre objet d’une entreprise.

– la plaque code-barre : à l’instar des autres produits, les machines industrielles peuvent avoir besoin d’être tracées. Le code-barre est ainsi solide et ne s’altère pas avec le temps.

– la plaque de tuyauterie : nécessaire à l’identification de certains liquides, les plaques de marquage de tuyauterie sont réglementées. Elles doivent en effet répondre à la norme AFNOR.

étiquette pour tableau électrique : conçues pour ne pas s’effacer, les étiquettes pour tableau électrique assurent la sécurité des personnes et des interventions plus rapides et sûres.

– la plaque pour tableau synoptique : certaines machines nécessitent un fonctionnement complexe. Le schéma synoptique décrit par exemple un schéma électrique ou un processus industriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.