Pourquoi faire appel à une entreprise de désamiantage ?

0

Longtemps présente dans la composition de nombreux bâtiments pour ses qualités indéniables, l’amiante est pourtant interdite en France depuis 1997. En effet, cette roche présente plusieurs risques pour la santé. Toxique, elle est à l’origine de divers problèmes respiratoires. Afin de contenir les effets néfastes de l’amiante, les autorités exigent que soit réalisé le désamiantage. Il s’agit d’une opération qui nécessite l’intervention d’une entreprise spécialisée. Après diagnostic, si les locaux de votre entreprise présentent des traces d’amiante, vous devrez alors entreprendre certaines démarches pour vous en débarrasser.

Le désamiantage : de quoi s’agit-il ?

Le désamiantage est une opération qui consiste à identifier la présence de fibres d’amiantes pouvant potentiellement être libérées dans l’air. Si la présence de cette roche est confirmée, la seconde étape de l’opération va consister à éliminer l’amiante du bâtiment ou de la zone où sa présence a été confirmée. Généralement, les parties concernées par la présence d’amiante sur un bâtiment sont le sol et les plafonds, même si cette roche toxique peut être présente ailleurs.

La décontamination de l’amiante est obligatoire, notamment en amont de la vente et de la location d’un bien. Elle s’impose également avant toute opération de démolition ou de travaux dans les bâtiments construits avant juillet 1997. Dans tous les cas, le désamiantage doit être réalisé par une entreprise spécialisée pour ce type d’opération et justifiant d’une certification à cet effet. Une telle exigence coule de source, sachant combien ce silicate fibreux peut être nocif pour la santé.

Comment trouver une entreprise de désamiantage ?

Si la réalisation d’un diagnostic amiante est impérative, encore faut-il trouver l’entreprise à qui la confier. Il s’agit d’une étape délicate, étant donné que plusieurs facteurs entrent en jeu.

Vérifiez la certification amiante de l’entreprise ciblée

Il existe de nombreuses entreprises de désamiantage en France. Cependant, elles doivent toutes disposer d’une certification amiante 1552. Autrement, elles ne sont pas habilitées à réaliser un diagnostic amiante. Cette certification est octroyée par trois différentes organisations : AFNOR, QUALIBAT et Global Certification, elles-mêmes accréditées par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation). Elles listent sur leur site web les entreprises ayant obtenu la certification.

Faites appel à une entreprise de désamiantage à Nancy si vous souhaitez traiter les locaux de votre entreprise.

Ainsi, pour trouver une entreprise de désamiantage, vous n’avez qu’à vous rendre sur le site de l’une de ces entités afin de consulter la liste des entreprises de désamiantage certifiées qui y figurent. Vous avez aussi la possibilité d’effectuer une recherche en fonction du département ou de la région où vous vous trouvez pour identifier les entreprises de désamiantage proches de chez vous.

Par ailleurs, une entreprise de désamiantage sérieuse doit impérativement se conformer à la norme NFX 46010. Il s’agit de la norme de référence, qui dresse la liste des exigences juridiques, environnementales, administratives, organisationnelles, économiques, opérationnelles et techniques auxquelles les entreprises de désamiantage sont soumises en France.

Ciblez des entreprises et effectuez des visites de chantiers

Une fois que vous aurez identifié certaines entreprises de désamiantage, visitez leurs sites web afin de vous intéresser en détail à leur activité. Entre les commentaires, avis clients et les informations fournies par les entreprises elles-mêmes, vous pourrez vous faire une idée de leur fiabilité.

Allez plus loin en demandant une visite de chantier, afin d’apprécier les équipements dont elles disposent et la manière dont elles pilotent leurs chantiers. Vous pouvez entrer en contact avec d’anciens clients de ces entreprises, afin d’évaluer leur satisfaction quant au travail de décontamination d’amiante réalisée. Enfin, comparez les informations collectées pour faire votre choix.

Tenez compte de l’expérience de l’entreprise

Outre les sites des entités délivrant les certifications, vous pouvez aussi visiter les sites dédiés aux marchés publics. Ainsi, vous trouverez les entreprises de désamiantage qui remportent régulièrement des appels d’offres publics. Cette sélection est généralement la preuve de multiples compétences et d’expérience éprouvée en matière de désamiantage.

L’expérience d’une entreprise de désamiantage sérieuse s’apprécie aussi à sa capacité à garantir la sécurité et la santé dans le respect des normes de qualité afférentes à une telle opération. Concrètement, elle doit pouvoir évaluer les risques sanitaires de l’opération et sécuriser l’environnement où elle est réalisée. L’étude environnementale et le choix de modes opératoires fiables et sécurisés sont aussi des impératifs qu’elle doit considérer. Enfin, elle doit garantir la bonne gestion des déchets dangereux.

Comment se déroule l’intervention de l’entreprise de désamiantage ?

En prélude à toute décontamination d’amiante, l’entreprise mandatée doit rédiger un Plan de Démolition, de Retrait et d’Encapsulage de l’amiante (PDRE). Il s’agit d’un document réglementaire qui est introduit auprès des organismes de contrôle et de prévention. Au bout du délai d’instruction d’un mois, les travaux pourront alors débuter suivant un mode opératoire prédéfini.

En pratique, l’opération de désamiantage en elle-même se déroule en plusieurs étapes :

  • le repérage de l’amiante sur le site ou la zone contaminée,
  • le dépoussiérage,
  • le confinement,
  • le démantèlement,
  • le contrôle,
  • la gestion des déchets d’amiante.

Le dépoussiérage et le confinement sont en fait des étapes préalables qui consistent à isoler les produits et matériaux pourvus d’amiante afin que l’environnement immédiat ne soit pas contaminé. En particulier, le confinement a pour objectif d’empêcher la propagation des fibres d’amiante vers l’extérieur. À cet effet, l’étanchéité de la zone doit être garantie en mettant en place des bâches et un système de ventilation. Des flux d’air contrôlés sont alors générés pendant que les opérateurs interviennent en s’équipant d’appareils de protection respiratoire.

Quant au démantèlement, il consiste à retirer du site tous les éléments entrés en contact avec l’amiante. Ensuite, les éléments contenant cette roche toxique sont retirés pour éviter une propagation de fibres contaminées. On procède enfin à un dépoussiérage total du matériel. Vient ensuite l’étape du contrôle qui permet de confirmer que le désamiantage a été effectivement réalisé. Le contrôle implique aussi la vérification d’absence d’amiante en dehors de la zone où l’amiante avait été retirée. Une inspection visuelle est réalisée pour identifier la présence de résidus d’amiante.

Enfin, la dernière étape, celle de la gestion des déchets d’amiante est plus délicate. Ces déchets présentent des risques importants pour la santé, car ils sont particulièrement volatiles. Ils sont emballés dans des conditions sécurisées et acheminés vers un site spécialisé. L’entreprise de désamiantage délivre ensuite un bordereau de suivi de déchets d’amiante à son client pour garantir la traçabilité des déchets collectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.