Mairies, repensez le mobilier de vos salles de classe

0 456

L’école est le premier lieu de sociabilisation de nos enfants. C’est aussi là qu’ils entament un long parcours pouvant parfois approcher la vingtaine d’années. L’avenir des nouvelles générations commence donc dans les salles de classe, où leur est dispensée une éducation qui représentera les fondations de leur avenir car elle précédera une formation qui les conduira vers l’entreprise. Pour que cette éducation se déroule dans les meilleures conditions, il est important de pouvoir offrir aux enfants les meilleures conditions de travail. Et pour ce faire, il faut repenser le mobilier de classe afin de remplacer un matériel usagé.

Permettre de s’installer convenablement

La première chose pour bien travailler, et ce à tout âge, est de s’installer confortablement. Il n’est pas question d’équiper les écoles de fauteuils rembourrés, cela va de soi. En revanche, pourquoi ne pas revenir à une vieille réponse pas encore passée de mode ? Le banc d’école en bois est une solution toujours actuelle qui alliera aisance et sociabilité. Elle pourra même se révéler économique par rapport aux solutions plus ergonomiques, sans rien enlever au confort.

Les tables de classe

Les tables de classes ont remplacé les vieux pupitres et les vieux écritoires. Il est essentiel de bien les choisir car ils seront le support des activités et travaux des élèves. Il en existe de plusieurs sortes mais nous vous recommandons plutôt de privilégier les tables biplaces aux monoplaces : elles seront mieux adaptées aux bancs. Prendre des tables empilables n’est pas une obligation, mais permettra, si le besoin s’en fait sentir, de rapidement dégager la salle. Pour le reste,  optez pour les classiques quatre pieds et dégagement latéral

Le tableau noir

C’est un classique, qui renvoie à l’idée de salle de classe. Le tableau noir est le support sur lequel l’enseignant dispensera son cours. Un tableau mural triptyque, bien que classique, restera une très bonne solution. Vous pouvez choisir une option avec des quadrillages ou des lignes qui donneront aux élèves, appelés au tableau, de travailler avec plus de confort : il n’est jamais aisé, à un jeune âge, d’écrire sur un support vertical.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.