Les perspectives de l’emploi dans le secteur bancaire

0 242

L’avenir de l’emploi dans le secteur bancaire a de quoi inquiéter. C’est en tout cas ce que clame le syndicat national de la banque et du crédit qui a récemment fait part dans un communiqué de son inquiétude à ce sujet.

Le syndicat bancaire tire la sonnette d’alarme

En effet, on ne compte plus le nombre important de suppressions d’emplois qui caractérise actuellement le marché de la banque avec par exemple plus de 20 000 suppressions de postes depuis septembre 2016 et plus de 600 000 emplois supprimés depuis 2008, période à laquelle la crise financière a commencé. Le phénomène n’est malheureusement pas isolé à la France puisque ce mouvement tend à contaminer toutes les banques européennes.
Dernier événement en date, la suppression de 600 postes chez l’entreprise Natixis ou encore de 400 postes chez HSBC France en deux ans. Mi-décembre, LCL avait annoncé la suppression de 850 postes, tout comme la Deutsche Bank qui va dégraisser son département trading. L’actualité de l’année 2017 devrait donc également faire l’objet de la multiplication de ce genre d’annonces.

Les causes de cette évolution néfaste pour l’emploi

Par ailleurs, le syndicat national de la banque et du crédit attire l’attention sur le fait que le mouvement pourrait encore prendre de l’ampleur, notamment vis-à-vis des résultats des banques françaises qui pourraient venir largement contribuer à de nouvelles suppressions d’emplois pour réaliser des économies.
Au-delà de ce facteur structurel, c’est aussi la problématique de la digitalisation de la banque qui vient donner des raisons supplémentaires aux dirigeants des grands groupes bancaires de venir procéder à des suppressions d’emplois. En effet, lorsque l’on constate le rythme effréné des suppressions d’agences bancaires ou encore les promesses de l’intelligence artificielle, dont la maîtrise ne cesse d’être plus forte, il y a véritablement de quoi s’inquiéter pour les salariés du monde bancaire.

Les pistes proposées pour endiguer le phénomène

Le syndicat tente ainsi de faire pression pour améliorer la formation professionnelle dans le secteur bancaire mais également pour faciliter l’insertion des jeunes en développant des contrats d’apprentissage dans des secteurs en plein développement, dont notamment tout l’environnement back office qui est lié à l’utilisation de l’intelligence artificielle.
On constate à cet égard que de plus en plus d’entreprises ont fait le choix de se tourner concrètement vers ces technologies avec par exemple une expérimentation à la Royal Bank Scotland qui a donné de très bons retours pour les opérations les plus basiques, cette banque ayant fait le pari avant-gardiste de tester grandeur nature ce type de technologie auprès d’une partie de sa clientèle.

Etudiant, diplômé : l’importance du réseau

Si vous êtes actuellement diplômé ou encore étudiant dans le domaine de la banque, alors il y a quelques conseils que vous devriez mettre en place afin de maximiser vos chances de trouver un emploi qui vous correspondent.
Tout d’abord, dans ce secteur comme dans beaucoup d’autres, le réseau est une donnée fondamentale à prendre en considération. Se constituer un réseau est la démarche qui vous permettra non seulement de pouvoir trouver de nombreuses opportunités pour trouver un emploi, mais aussi pour construire votre carrière sur la durée.
Il est donc important de commencer cette stratégie au plus tôt, par exemple en gardant un contact étroit avec vos camarades de promotions, ainsi qu’avec vos professeurs. Pour cela, le réseau d’ancien élèves peut constituer un très bon axe, d’autant qu’il vous permettra aussi de tisser des relations avec les anciens élèves de votre établissement, tout comme le fait d’assister régulièrement aux réunions des anciens organisés par votre école.

D’autres part, l’utilisation des réseaux sociaux professionnels est un autre atout indéniable pour votre carrière professionnelle. Il faut pour cela avoir un compte payant qui vous permette d’utiliser toutes les fonctionnalités du réseau social et ainsi mettre les meilleures chances de votre côté. Aussi, n’oubliez pas de soigner votre profil et de publier régulièrement en faisant de la veille. Vos publications vous permettront de conserver une certaine visibilité ainsi qu’une expertise quel que soit le secteur du domaine bancaire que vous visez. Les messages spontanés, tout comme le fait d’interagir dans des groupes de réflexions sur la banque vous permettront aussi d’augmenter votre rayonnement et donc votre visibilité.
Enfin, les salons professionnels consacrés à l’univers bancaire constituent des pistes très intéressantes pour développer son réseau et rencontrer des acteurs influents. Une carte de visite claire et efficace, ainsi qu’un peu d’audace vous permettront d’ouvrir de nombreuses portes.
La constitution d’un réseau professionnel, qu’il s’agisse dans le réel ou dans le virtuel, constitue l’axe principal pour consolider et faire progresser votre carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.